le site du LEGEND-RACING-TEAM

Accueil > ACTUALITES > Une A106 au monte carlo historique

Une A106 au monte carlo historique

mercredi 11 février 2009, par jth

Gilles Dupré, après avoir reconstruit de fond en comble son Alpine A106, s’est présenté , auto a peine testée, au départ

Une belle performance, tous les contrôles horaires sans pénalités, la voiture a l arrivée et une superbe troisième place dans la classe !

les travaux !

en course !

ET A L’ARRIVÉE !!!

BRAVO GILLES ! et bravo a l’équipe d’assistance ...

Je vous propose bientôt quelques détails supplémentaires

Recu de jean sylvain Dupré ce jour :

Bien que la CG soit de janvier 1957 c’est un petit pare-brise (lunette AR de Frégate !). J’ai fait refaire des pare-brise en verre feuilleté. Si tu as un problème de verre, j’ai la méthode et l’adresse. Donc voiture faite sur une plateforme de 4 CV avec une traverse AR 4 amortisseurs (premier montage avec les amortisseur à l’intérieur des longerons. On les trouve dans le passage de roue plus tard). Cale entre travers et BV pour mettre un peu de carrossage (on trouve la même solution sur Dauphine Gordini, 1093, R8 Gordini). BV 5 vitesse à crabot (dite "licence Claude") dans les carter d’origine un peu modifier. Carter d’huile de BV taillée dans la masse pour améliorer la contenance et le refroidissement.
Moteur : bloc Dauphine dernière génération avec sortie pour un montage de filtre. Piston forgé en 904 cc, culasse travaillée, arbre à came Ferry, carter 4 litre en tôle maison, ensemble mobile allégé (très peu) et équilibré, pipe ADM en alu (maison et d’époque !) pour carbu Weber 40 DCOE, pipe ECH Autobleu (tout à coup j’ai un doute...), embrayage 9 ressorts (1093), allumeur 1093 avec prise de compte-tour, filtre et radiateur d’huile avec calorstat. radiateur d’eau Dauphine refait avec faisceau cuivre plus performant.
Train AV avec ancrage triangle modifié pour mettre du carrossage, direction directe.
Frein à disque de Dauphine sans limiteur AR.
Pas d’origine non plus les sièges Mod’Plastia de type A110 et le volant. Compte tour d’époque (1063).
Un gros travail de restauration/reconstruction sur les vitrages latéraux pour que tous s’ouvre ET se ferme !!!
Plus tous le travail pour rendre la voiture utilisable au quotidien, même sous la neige (tôles environnement moteur, chauffage /dégivrage, éclairage correcte etc...) et le passage en 12 volt toujours avec une dynamo.
A noté que pendant le Monte Carlo Historique elle a toujours parfaitement démarré le matin...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document